Pétition contre la fermeture du commissariat de Saint-Marcel le week-end !

Par 1 décembre 2016Communiqués

Les appels au secours et la mobilisation de nos forces de police depuis des semaines n’auront pas été entendus. La gauche continue de couper dans les budgets et les moyens de notre police.

Le Gouvernement socialiste, avec la complicité des élus de la « droite » locale au premier rang desquels Valérie Boyer, a en effet décidé la réorganisation de la police à Marseille. Cette réorganisation passe tout simplement par la fermeture de nombreux commissariats marseillais durant le week-end !

Dans le 11ème arrondissement, c’est le commissariat de Saint-Marcel qui sera fermé deux jours par semaine, laissant le seul commissariat de La Fourragère ouvert et débordé au cœur de l’un des secteurs de Marseille plus étendu que sont nos 11e et 12e arrondissements.

Alors que la criminalité ne cesse d’augmenter dans notre ville, que la nuit le commissariat de Saint-Marcel est déjà fermé et qu’une seule voiture de police patrouille la nuit pour tout notre secteur, que Marseille, 2ème ville de France n’est que la 18ème en terme de nombre de policiers rapporté au nombre d’habitants, le Gouvernement socialiste ose faire de nouvelles économies sur notre sécurité !

Une fois de plus, le silence complice des élus « Les Républicains » et en particulier de la député-maire sortante, Valérie Boyer, prouve leur impuissance à nous défendre si ce n’est leur mépris envers nous. Les migrants de Calais qui viennent d’investir le centre AFPA de La Treille, dans le 11ème, n’en seront que plus heureux, eux qui, déjà, ont commis plusieurs larcins dans les commerces alentours : la Police n’a même plus les moyens de les surveiller correctement.

Parce que la sécurité est la première des libertés des marseillaises et des marseillais, Franck Allisio, Conseiller régional et responsable du Front national des 11e et 12e arrondissement, a adressé un courrier au Préfet de Police et lance une pétition (http://www.france-petitions.com/…/non-a-la-fermeture-du-com…) afin de réclamer la création d’effectifs de police et le maintien de l’ouverture quotidienne du commissariat de Saint-Marcel.